mardi 3 novembre 2009

UN PHOTOGRAPHE DE CIRCONSTANCE

C'est un jeune philosophe, nommé Pierre Bourdieu, qui se trouve entre 1958 et 1962 dans une Algérie secouée par la révolte anticolonialiste. Marqué par ce qu'il voit et poussé par la volonté d'en savoir plus, il découvre sa vocation de sociologue. La photographie lui sert comme support à ses recherches qui le mènent d'Alger en Kabylie à travers un pays en pleine mutation. Les images qu'il a récolté dans ces années témoignent aujourd'hui de son regard curieux et perspicace et représentent un témoignage inestimable et touchant.

Pierre Bourdieu a donné tout son archive photographique de cette époque à l'association autrichienne "Camera Austria" avec le souhait de rendre publique et accessible ces fruits de son travail sur le terrain.

Dans le cadre de la 16e édition des rencontres d'Averroes et de la 4e édition des Rencontres à l'Echelle les photographies de Pierre Bourdieu seront exposées jusqu'au 6 décembre au MuCEM.


Cette exposition sera probablement aussi une dernière occasion de se rendre au MuCEM avant son ouverture définitive en 2013 car les travaux de restauration de la partie Fort Saint Jean et de construction sur le J4 devront - enfin!- démarrer.

Pendant l'exposition deux tables rondes sont organisées: vendredi 13 novembre à 16h "Pierre Bourdieu, une pratique de la photographie" (en présence de Christine Frisinghelli et en partenariat avec l'Ecole Nationale Supérieure de la pPhotographie d'Arles) et samedi 21 novembre à 15h "Algérie 60: Histoire, Mémoire" (en présence de Franz Schultheis de la Fondation Pierre Bourdieu, en partenariat avec l'ACSE).

: MuCEM, Espace Georges Henri Rivière, accès, par la tour d'Assaut sur le J4
quand: exposition du 5 novembre au 6 décembre du mercredi au dimanche de 13h à 18h (entrée libre)
vernissage, mercredi 4 novembre à 18h

Aucun commentaire:

compteur pour blog
 
Blog googlea42e27adbfa73eb9.html